Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 00:55

En ce moment j'étudie la musique de la Renaissance, c'est à dire la musique "pré-baroque", vers 1500.

Tout était beaucoup moins défini, et donc beaucoup moins limité. Les harmonies sont hallucinantes.

 

J'écoute du Palestrina, du Dowland, des trucs comme ça.

Palestrina assure, ses harmonies sont somptueuses. John Dowland, c'est rigolo, très moyen-âgeux du genre barde, je suis pas méga ultra fan mais certains morceaux déchirent sa mère quand même.

 

 

Mais le maître, ça reste quand même Josquin Des Prés.

 

Par exemple, écoutez un peu le début de ça :

Déploration sur la mort d'Ockeghem

Après qu'on se demande pas où Arvo Pärt est allé chercher tout ça...

Héhéhé, je sais où chercher moi.

 

Et pis aussi ce morceau que j'adore :

Douleur me bat

 

Voila, Josquin Des Prés est le roi incontestable de la polyphonie. Et putain on continue à chanter ses compositions PLUS D'UN DEMI-MILLENAIRE APRES.

C'est un des rares concepts qui me fait aimer et croire en l'humanité.

 

Et donc, Josquin a composé tout plein de trucs, la plupart du temps sur des textes religieux, ou alors des trucs hyper tristes et glauques, c'était la mode à l'époque.

Mais il savait aussi rigoler, le Josquin, quinquin.

La preuve, étudiez ce texte magnifique, là ya rien à dire, je suis fan :

 

"Allégez moy doulce plaisant brunette,

Dessoubz la boudinette,

Allégez moy de toutes mes douleurs.

Vostre beaulté me tient en amourette,

Dessoubz la boudinette."

 

 

HAHAHA si vous voulez écouter le morceau, c'est là : Dessous la Boudinette

 

Et attention, ya un super solo surprise de trompettes au milieu qui vaut le détour.

 

Partager cet article

Repost 0
par Sylviepouetpouet - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Recherche

Catégories